• Accueil
  • > Les Irreverences du Comptoir

Archives pour la catégorie Les Irreverences du Comptoir



Kakou du jour…

cham1.gif

 

 Aloa Kakou!

 

On ne s’en débarrassera pas…

 

Au bout de quelques années, on ne s’en défait toujours  point.

Que mon  chat au comptoir  l’autre soir et voila que le kakou réinvestit le lieu. Toujours aussi bling²ballant, le kakou,  la  BM rutilante à coup de savon de Marseille, le minou de chez oche.

Au fait,  il y a les amis de Marie-Anne, une sacré bande de la haut, qui essayent inutilement  de prévenir les innocents, ce,  depuis un moment déjà, que le kakou perdure et que « gare à vos basques, vous risquez de vous les faire arracher ».

Rien a faire, le kakou sort par tous les temps et galère à vous si vous   êtes notarié  sur son carnet de balle, à ce trou du fion.

J’étais en train d’astiquer un cuivre du Grand-père   avec vigueur lorsque apparut  subrepticement sur le pas de  porte le cake infamant qui obscurcit le lumineux ciel du PACA  de sa gourmette en alpaca di Palermo.

Je l’ai considéré , eh bien, très calmement en lui demandant :  « Qu’est-ce que je vous sers, monsieur » ? Le kakou s’est accoudé au zinc et a exigé une anisette, que je lui bayais diligemment avec son glaçon habituel.

Je retournais à mon polishage effréné, mais,  que voulez-vous, le silence est insupportable au kakou qui a besoin de meubler l’espace de mots et maux ;  au bout de trois minutes, le kakou me faconda  une ineptie à propos  d’économie locale :    » le prélèvement de taxes à la source obligatoire » :  parce que sinon « on » ne  ramasserait plus les poubelles,  il n’y aurait plus d’éclairage dans les rues du village,  plus de feu d’artifesse, plus de club des vieux, enfin bref, le déclin de la civilisation et   bien sur, plus de cueillettes gratuites sur les communaux! Ola! le kakou  entrepreneur , il est bourré d’idées.

« Hou, me dis-je, la fameuse professionnelle serait donc remplacée par la fesse Ionelle ? »

« Bon, me redis-je,  on est parti pour la gestion du quartier à la mode Américaine ( je m’en doutais un peu, notez bien! ) Bref, ça promet. »

Bien entendu, je gardais mes raisonnements pour moi et ballottais une idiotie au kakou à propos d’ heures creuses, d’électricité et que je devais  absolument et citoyennement fermer boutique instamment  pour ne pas  surcharger le réseau EDF et  risquer d’homicider par inconséquence les papimamis de la maison de retraite sur la colline.

Ouste,  dehors le kakou! 

 

Je    recommençais à réfléchir comment cacher mes coins à cèpes et  bolets aux voleurs et autres gougnaffiers racketteurs du style kakou , cela fait un moment que j’y pense mais,  eh bien oui,  il va surement falloir en plus  bientôt payer  pour cueillir des champignons et des mures, ça nous pend au nez…Misère…Les ventes d’armes vont augmenter. 

 

 

cham1.gifchampig.gifchampig.gifcham1.gifchampig.gif

 

 

 

 

 

 

La haut,en Corse et en Pyrenees …

 

 

 

Gyapete Barbu Pyrénéen

au sommet de son art

 

py.jpg

 

Bienvenue la Haut !

 

Vive la Bigorre, c’est par  « Chez Moi ». Mon bonheur, mes virées, mes crapahutes.

Les  Hautes Pyrénées : un beau Parc National, propre, enfin, on se pègue les neurones  et  on écarquille les mollets pour traquer et nettoyer  la sanie insane des touristes dans les bosquets et sous les myrtilliers quand on ne vas pas chercher ces mêmes touristes ayant chut inopinément dans un trou du gave ou dans une lacquette glacée. Un Parc national qui, tout de même, avec peine, notez bien,  est un « vrai » Parc national  : essayez d’y « foutre » le feu : je vous dis pas le coup double de chevrotine dans le gras des fesses si vous vous faites alpaguer a commettre une vilenie pareille. Remarquez bien que le jeu n’en vaut pas finalement la chandelle; par contre, mes Amis Corses…Ils ont une superbe et absolument hallucinante Montagne, des virées et des crapahutes, un magnifique Parc National  potentiel mais : La Gravona :  brûlée, grillotée…Une vallée dans  laquelle il ferait bon installer, n’est-ce pas, du village style Vaison la Romaine, inondable a loisirs, et puis allez, tout de même,  de la  nappe phréatique en vrac pour sustenter le péquin qui se la paye maison de « maçon crédit a tempérament » sur  150 ans ou bien 5 générations endettées avec lave-vaisselle, machine a linge et la pisse in : j’ai une  imagination débordante.

 

Brochettes des pommes des environs de  Cutolli  au caramel :

Enfiler les pommes reinettes (ce sont de jolies petites pommes a cochon, grouik)  en moitie sur brochette, poser sur une feuille d’alu beurrée et trouée reposant sur la grille du  BBQ, cuire tout doux et  préparer caramel sur le cote, laisser tiédir les brochettes, flamber très vite au Genépi du Cousin et couler le caramel en laissant « filer » sur la fin.

 

Nous,je sais, en Bigorre, on ne veau pas la peine de « foutre » le feu pour « libérer » l’espace.

Mais Vous, Frangins Corses jusque dans l’oiseau Noble, le Gypaète Barbu, vous avez la misère au fesses : la Mer vous colle aux Adrets, la Mer vous scotche les Ubacs avec un soleil de bronze clair : il mieux valu, Enfants de Kallist’ que vous eussiez moins de lumières dans vos yeux,  de vaillance dans vos coeurs et moins de Beautés a touristes alentours.

 

 

Salmi de Lépiotes élevées sur la route de Propriano :

 

Avoir un oeil bien aiguisé : cela est génétique, l’oeil a Champignon, d’ailleurs il y a évidemment le nez qui va avec;  avec cet oeil du diablotonton,  repérer sans coup férir une levée de  minis parasols blancs  en bordure de  bois tout en roulant a 60 km/h.  Faire demi-tour et garer l’engin puis aller cueillir les jolis champignons. Les dorloter sur un lit d’herbes. Retourner au piano. Les nettoyer doucement, jeter les queues. Prendre une grande poêle et y mettre du saindoux a fondre a feux doux : installer  les champignons.  Au trois quart de la cuisson, ajouter des copeaux de jambon.Laisser cuirotiller doucement. Hacher finement  ail, échalote et persil : aussitôt  que les champignons sont cuits, bien grillés, semer de la persillade, gratter deux ou trois noisettes fraîches, c’est la saison, rajouter quelque copeaux de coppa et servir.

 

 

Ajaccio et son « bord de mer » : hé ben ? Le cimetière superbement empierré des Sanguinaires qui devrait être a mon humble avis un site classé se « fait la malle » avec les bulldozers qui « montent’ les résidences et autres immeubles de vacances. Et quoi, les caveaux ne sont plus entretenus par les familles alors on  peut les  détruire. Et les pyramides, alors? le pharaon il a toujours sa famille qui paye l’entretien, peut-être?  Le respect. Le respect minimum, hé puis quoi, je ne pourrais pas reposer tranquillement, sachant que mes petits congés payés ont dérangé mon voisin qui dormait en paix. Ouvrez la fenêtre du balcon baptisé pompeusement terrasse et admirez les tombeaux éventrés afin de laisser de la place a votre charmant séant pour bronzer, hé bien, ma foi, quelle joli lieu de villégiature. Remarquez bien et soyez assurés qu’ il y en a que cela ne gène pas.

Essayez donc de détruire un vieux cimetière en Pyrène. Ah mais non, pas de tourisme par la bas.

D’un autre cote, je me dis que on parque les touristes et basta, mais tout de même, ne pouvais t’on point les installer ailleurs?

 

Pizza pour congés payés  rtt du continent : 

 

***Cette recette est la mienne et n’engage que moi.

calvinandhobbes41.gif lol

olives de la CEE,  jambon corse de l’est, envoyé en gros et préparé sur l’Ile Kallist’ et donc devenu Corse par miracle,  huile d’olive de supermarché discount, concentré de tomate, pate a pizza surgelée de chez truc, peau de pecorinno mixée , sel et poivre.

Étaler la pate, l barbouiller de concentré  de tomate, repartir le jambon corse de l’est , remettre un peu de concentré  de tomate, asperger avec une ou deux  cuillère a soupe d’eau mettre les olives un filet d’huile et enfourm]ner a grill brulantissime. Poudrer décroûte de fromage et redonner un coup de grill. servir aussi sec.

 

 

Oh et puis allez, on ne les installe pas du tout et puis voila. J’ai eu l’impression de retrouver la Jamaique des américains, comment expliquer cela? C’est affligeant, pathétique, honteux que les populations locales soient obligées de se pervertir a ce point. Je comprends que ces Gens soient en colère. On ne le serait a moins : se faire bouffer comme ça c’est ignoble et en plus : imaginez donc : c’est une île, un lieu fini d’ou on ne peut pas facilement sortir, alors en plus on ne leur livre pas d’essence, leurs bateau sont en grève, bref, les otages que voila.

Prenons de l’altitude avec le Gypaète, vite.

« 

 

 

 Faits de Société

 

 

 Faux jetons et vrais tricheurs

 

Les dés sont pipés, évidemment, qu’espérer d’autre?

On est poursuivis par les faux jetons

à la banque de la vie.

Ceux-ci se traînent comme des moutons

en espérant finir les fouilles pleines

d’avoir bouffé son « à coté »,

d’avoir vampirisé à bon compte

une énergie gratuite que mieux souhaiter?

Se la jouant gentillets aux yeux du monde

et en privé redevenant  immondes,

 ils vous expliquent ce qu’est un paraphe

à apposer à un contrat de bon débarras

un sourire niais sur la face

oubliant que vous savez

ce que veut dire avoir signé…

Tricheurs en espérance.

Menteurs en déshérence.

Faux jetons qui perdent tout

en rêvant de vous foutre au trou…

(vous entendez ça toute la journée?)

Un beau rôle a jouer

 celui de toute une épopée

grandement menée à coup de fausseté

de soit-disant regrets,

de soit-disant intérêt porté à l’humanité…

Il faut compter

combien furent sacrifiés et combien furent sauvés

mais la mémoire n’est pas la qualité

des faux jetons et des tricheurs.

 Si, incidemment,  la peur et la lâcheté

les conduisent à se bien comporter

aux  yeux du monde

en privé, ils redeviennent immondes.

Il frappent fort et vite

manipulent intelligemment

reproduisent sempiternellement

les mêmes comportements en s’excusant

de vous harceler comme des harpies

tricheurs si gentils au yeux du monde

redevenant en privé parfaitement immondes.

 

 

 

 ♥

 

Pour l’enfance maltraitée, assassinée, écrasée, démembrée.

les femmes humiliées, vitriolées, brûlées vives  bref, toutes les pièces rapportées quelles qu’elles soient ou qu’elles soient, victimes expiatoires de la folie, de l’ambition, des frustrations des « hommes »…

Pour les Handicapés, les vieux qui crèvent à n’en plus finir, les en fin de vie qui n’en finissent pas de vivre,  bref pour les inutiles qui coûtent #cher#  et dérangent leur familles et souvent leur conjoint.

Pour toute les vies que l’on sacrifie pour le pouvoir et l’avoir.

Pour toutes les vies qui ne servent plus a rien et dont on veut se débarrasser.

 

12345...7

MESURES EN CUISINE

Si vous n'avez pas de balance, sachez que :   1 cuillère à café rase de beurre = 4 gr   1 cuillère à soupe rase de beurre = 12 gr   1 cuillère à café rase d'eau = 5 gr 1 cuillère à soupe rase d'eau = 18 gr   1 cuillère à café rase de farine = 5 g 1 cuillère à soupe rase de farine = 15 gr   1 cuillère à café rase d'huile = 5 gr 1 cuillère à soupe rase d'huile = 16 gr   1 cuillère à café rase de sel = 5 gr 1 cuillère à soupe rase de sel  = 15 gr 1 cuillère à café (= à thé) 0,5 cl 5 g (sel, sucre, café) - 4 g (farine, semoule) 3 g (cacao, fécule)

Sauce forte à la Papaye des CaraÏbes

1 petite papaye pas trop mûre bien nettoyée et détaillée en petits morceaux. 1/2 ivre de piment forts écrasés 1 concombre écrasé, deux oignons finement hachés, 2 gousses d'ail émincées, 1 cuillère à café de sel, 50 cl de vinaigre 1 cuillère à soupe de moutarde, 1 cuillère à soupe d'huile. Faire cuire la papaye avec un peu d'eau jusqu'à qu'elle soit bien tendre, ajouter les autres ingrédients et faire mijoter doucement encore 10 minutes. Laisser refroidir et mettre en bouteille.

Chutney de Mangue de Trinidad

Ingrédients: 1 mangue verte pelée et coupée en morceaux, 1/2 ou 1 cuillère à café de piment frais ha, deux feuilles de coriandre chinoise, deux gousses d'ail, 1 cuillère à café de sel, 1:2 à 1 cuillère de vinaigre; r Passer les ingrédients au mixer afin d'obtenir une purée. Avec des nan, des sahina (sorte de beignets aux épinards...)

vin sans alcool, 1891, Docteur WOOd C.

***The juice of grapes, blackberries, raspberries, etc., pressed out without mashing the seeds, adding water, 1 pint, and sugar, 1/2 pound for each pint of the juice; then boil a few minutes, skimming if any sediment or scum rises, and bottling while hot, corking tightly, cutting off the corks, and dipping the tops into wax, and keeping in a dry, cool place, gives a wine that no one would object to, if iced when drank."

pate de piments de Kingston

Dans un mortier : piler 5 piments rouges type Rosso Italien ou bien trouver des piments rouges de la Jamaique , les epepiner... Ajouter dans le mortier deux gousse d'ail, 1 cuillere/soupe de haricots noirs bien cuits , une cuillere/ cafe de jus de citron vert, une demi cuillere/cafe de poivre noir, sel et une pincee de poudre de gingembre et ajouter en fin de preparation une cuillere a soupe d'huile. On deguste le poisson et les crevettes de rivieres avec cette pate de piment. La melanger aussi aux legumes et au riz.

Biere au Gingembre

de gingembre très frais fr, 3 litres d'eau bouillie refroidie, 900 gr de sucre de canne roux . Méthode: Nettoyer le gingembre et le couper en petits morceaux puis le râper à la main si fait à la machine, ajouter un peu d'eau. Transférer l'au et le gingembre dans une Jarre. Réserver dans un endroit frais 48h00 maximum. Filtrer soigneusement et sucrer. Faire bien fondre le sucre et mettre en bouteille. Conserver au frais et servir sur glace pilée.

Cuisine Indienne du Comptoir : Mumbay masala

Au mortier : graines de coquelicots, graines de sésame blanc, graines de coriandre, noix de coco grillée en lamelles , poivre noir, clou de girofle, feuilles de curry, cumin. Piler Piler Piler... Pour les proportions : à la petite poignée, à la demi-poignée à la volée... ... Recettes sur le NeT...

sauce de Catsup, Catchup, ketchup Louisiane 1914.

A la maison sur le Bayou: 3,5 kg de très bonnes tomates bien mures épépinées et pelées, deux cuillères a café de sucre molasse, 1 jolie carotte, 1 branche de céleri, le jus d'un citron, 5 têtes d'ail,deux beaux oignons, deux Cayenne épépinés,20cl de vinaigre de vin,une pomme pelée en quartiers, poivre noir, 2 clous de girofle, sel. ***si on n'a pas les tomates mures en saison, on peut réaliser son catsup avec du concentré. mettre cuire le tout jusqu'à obtenir une texture assez épaisse puis passer a la moulinette grille fine, ou" écraser en passoire". Ou au mixeur moderne. Josh's wife Grand Mother( thank you)

Blue Stilton Sauce (Auld)

half a pound of young blue Stilton 1 cup of fresh cottege cheese-home made- a cup of fresh cream half a cup cup of fresh parsley, thyme and rosemary nicely shredded quarter a cup of white port Fresh and beautiful blueberryes from the Higland preheat the cream and the port, add the cottage, the Stilton, on a slow fire, after a while, add the herbs. As the sauce is hot, add the blueberrys, salt, pepper and serve on the spot. Grouse, Deer or Angus Beef. °°°°°°° "The best way to meet people is to share their food" °°°°°°° Cherio

Cuisinez Malin ! |
Cuisine avec Tita |
RECETTES EN FOLIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vpddpfredandco
| Fleur de macis, une cuisine...
| voyage gustatif